PAGETOP

Académie de la philosophie de la pratique de Kim Chang-In

Le Centre de ressources de la philosophie de la pratique de Kim Chang-In est maintenant ouvert.
Voir ici pour plus de détails

Sauter la vidéo

  • Couper le son
  • Activer le son

Témoignages

Président Song Seok-Eon, Université nationale de Jeju,
République de Corée

Association centrale des noms de famille de Garak,
président Kim Gi-Jae

  • Président Song Seok-Eon, Université nationale de Jeju, République de Corée

Pincer pour agrandir l’affichage

Son

Cliquez ici pour afficher le texte

Préface de l’éditeur

Les clés de la vie pour la jeunesse actuelle qui a besoin d’espoir et de rêves
Dans notre 21ème siècle, sous l’effet de l’abondance matérielle et des exigences croissantes relatives aux droits individuels, les personnes ne voient plus que les valeurs matérielles de la vie. La société est en proie au culte de la richesse, ce qui comporte plusieurs aspects négatifs, dont une confusion sur la signification des valeurs. Dans ce contexte, la philosophie pratique du président Kim Chang-In trouve aujourd’hui un écho chez nos contemporains, car elle les met en garde contre la toute puissance de l’argent et d’une société où les relations sont baséessur les profits et les pertes ou des désirs matériels. Cette philosophie suggère d’adopter des attitudes alternatives pour remédier aux problèmes actuels.
La pensée fondamentale de la philosophie pratique du président Kim Chang-In englobe les idées représentatives de l’Orient portant sur le « ciel et la terre », les « ancêtres », « l’adoration du ciel »,
« le vice et la vertu », « l’introspection », la « pratique » et « le châtiment divin ». Suivant des principes spécifiques, sa philosophie est comparable au bouddhisme, au confucianisme et à d’autres méthodes d’instruction pratiquées dans l’enseignement supérieur.
Toutefois, et de manière catégorique, la philosophie pratique du président Kim Chang-In se différencie dans le sens où il ne se contente pas seulement de transmettre ses idées. D’emblée, le président Kim a vraiment développé sa philosophie sur la base d’une pratique et d’actions répétées. De fait, les efforts du président Kim pour concrétiser sa vérité, avec de solides principes fondamentaux sont basés sur
ses propres expériences, au cours desquelles il a strictement mis en pratique ses théories dans tous les domaines.
La « pratique » est au cœur de la philosophie pratique du président Kim Chang-In. Le président Kim souligne que la pratique est la seule discipline qui mène à l’atteinte de la vérité et qu’aucune autre théorie ne peut surpasser le pouvoir de la pratique. Il explique que la « pratique » dans sa philosophie se réfère spécifiquement aux efforts authentiques et éclairés et suggère que la prière et la détermination sont essentielles au processus de la réalisation de ces efforts.
Se faisant l’apôtre de l’« autonomie » et du « respect de soi », le président Kim a créé la philosophie pratique en prenant conscience de la vérité après des années d’examen approfondi et de pratique sur la manière d’atteindre la paix intérieure qui régit l’âme et l’esprit. Il est fermement convaincu que sa mission est de diffuser largement sa philosophie pratique aux jeunes.
Dans le respect de sa détermination, l’université nationale de Jeju a ouvert l’Institut de recherche de philosophie pratique du président Kim Chang-In en 2013. Depuis lors, l’institut a mené des recherches sur les valeurs académiques de sa philosophie pratique et ses importantes contributions au progrès local. L’institut a également mis en place des programmes éducationnels pour les jeunes, dans le but d’assurer une application et une pratique étendues de la philosophie.
Les jeunes Coréens d’aujourd’hui sont appelés la génération du « renoncement » car ils se voient obligés de renoncer à plusieurs choses essentielles de la vie, comme par exemple, avoir une relation, se marier, avoir un emploi et avoir de l’espoir. En publiant la 2ème édition de la Philosophie pratique du président Kim Chang-In, mon souhait est d’aider les jeunes, y compris la génération du renoncement, à retrouver l’espoir et à croire en ses rêves, tout en diffusant largement cette précieuse philosophie qui pourrait servir de boussole aux jeunes d’aujourd’hui.
Pour faire honneur à la philosophie pratique du président Kim Chang-In, l’université nationale de Jeju s’est établie comme une « université ayant pour vocation de préparer les étudiants au futur en s’appuyant sur des principes fondamentaux ». L’université a fourni des efforts acharnés pour trouver l’appui de
« leaders ‹(g)lo(b)caux› prêts à communiquer avec les autres, à relever des défis sans crainte et à accepter les différences ».
J’espère et je suis certain que le président Kim Chang-In appréciera particulièrement la philosophie éducative de l’université nationale de Jeju et le concept de talent et qu’il continuera à apporter son soutien total.
Nous adressons toutes nos félicitations au président Kim pour la publication de la 2ème édition de la Philosophie pratique du président Kim Chang-In. Je vous souhaite bonheur et succès dans votre vie.

Song Seok-eon, Président de l’université nationale de Jeju

  • Association centrale des noms de famille de Garak, président Kim Gi-Jae

Pincer pour agrandir l’affichage

Son

Cliquez ici pour afficher le texte

Préface de l’éditeur

Transmettre la philosophie pratique, fondée sur l’expérience, aux futures générations

Personnage iconique, Kim Chang-In est un expatrié coréen aujourd’hui âgé de 80 ans, qui a surmonté toutes sortes d’épreuves et de tourments grâce à son esprit invincible. Il connut finalement une extraordinaire réussite dans un pays étranger en dépit d’une discrimination et de préjudices répandus. Kim s’est servi de sa propre expérience et des hauts et des bas extrêmes qu’il a connus dans sa vie pour créer ses propres principes de vie et les fondements de sa philosophie pratique. Pour cette raison, ses lecteurs d’aujourd’hui seront profondément émus par ses idées et ses réflexions pour lesquelles ils ne pourront qu’éprouver de l’empathie.
Kim a émigré seul au Japon à l’âge de 16 ans. Depuis, il a cultivé son esprit en s’inclinant trois fois vers l’est pour témoigner son respect au ciel, la terre et ses ancêtres, chaque matin à l’aube. Les
arbres résistants au gel et aux tempêtes de vent lui ont aussi appris à garder son esprit imperturbable et cohérent et à pratiquer l’auto-restriction. Kim constate que dans sa vie, il n’a jamais renoncé à ses espoirs et ses rêves et qu’il s’est toujours efforcé de les poursuivre avec le fort pouvoir de sa volonté. Il affirme de manière convaincante que toute personne qui veut réussir doit croire en son potentiel infini. Il souligne aussi dans sa philosophie qu’il est essentiel d’être entièrement préparé pour relever des défis à tout moment. Pour cela, vous devez être un pionnier qui s’engage dans une route inexplorée et toujours garder à l’esprit que vous êtes l’acteur principal de votre monde.
Entrepreneur réputé et prospère, Kim critique la société moderne dominée par le matérialisme et l’égoïsme. Pour remédier aux problèmes contemporains, il insiste pour que les dirigeants sociaux prennent l’initiative de bâtir un monde paisible en rétablissant le respect de la vie et de la nature humaine.
Kim souligne que l’adoration des ancêtres et les liens de parenté fondés sur l’amour sont les principes de base moraux de l’humanité. Au cours des dernières années, il a fait don d’un total de 21,4 milliards à l’université nationale de Jeju et de 3,5 milliards à l’Association centrale des familles de Garak pour favoriser les jeunes talents et contribuer à l’éducation des jeunes générations.
En tant que personnage exemplaire qui a assumé la responsabilité d’entreprise des entrepreneurs et les devoirs moraux de l’ancienne génération, Kim a ouvert le Centre éducatif de philosophie pratique de Kim Chang-In dans le Centre des familles de Garak, où il a contribué à l’éducation des descendants des familles de Garak afin qu’ils puissent devenir les dirigeants de notre nation et lui apporter un brillant avenir.
J’exprime mon respect le plus profond pour le généreux philosophe qui ne ménage jamais ses efforts pour venir en aide aux autres. Mon vœu le plus cher est que la République de Corée devienne prospère et que nous puissions obtenir une paix durable, tel qu’il l’a sincèrement souhaité.

Kim Gi-jae, Président de l’Association centrale des familles de Garak